Les Zouaves, Le Sarouel , Un vêtement militaire.

Les zouaves, de valeureux guerriers, furent grandement reconnus pour leurs grandes prouesses militaires. Ils avaient un uniforme bien particulier constitué notamment d'un sarouel qu'on installait à la taille avec une ceinture en tissu pouvant aller de trois à cinq mètres.

Attaque du mamelon vert et des ouvrages blancs  | 7 juin 1855. Épisode de la guerre de Crimée (1853-1856) : siège du fort de Malakoff  |  Paul-Alexandre Protais (1858)  

 Venant pour la majorité de l'Afrique du Nord, ils étaient parfois en mission sur leurs terres natales et parfois en mission en Europe. 

Soldats allemands observant des Nord-Africains français |  Scène de la guerre germano-française de 1870-1871 | Christian Sell (1854-1925)   

Ils avaient besoin d'un uniforme pouvant supporter une très grande variété de climat. Le sarouel, grâce à son excellente circulation d'air, est un vêtement de choix puisqu'il excèlle à maintenir la neutralité thermique dans une grande variété de climats.

Zouave au Combat | Aleksander Raczyński (vers 1858) 

Zouave |  Paul Louis Narcisse Grolleron (1870)

 En général, ils avaient un sarouel rouge ou foncé plus épais conçu pour les températures plus fraîches et un sarouel blanc plus mince pour les températures plus chaudes d'été.

Prisonniers de guerre français en marche | anonyme (1914)

 Si le choix du sarouel est pratique pour les zouaves, il est aussi esthétique puisque le sarouel renforce chez l'homme son allure puissante, forte et imposante.

Deux Zouaves | Roger Fenton (1855)

Zouave | Armand Jules Le Véel (1856)

   Titre inconnu | Photographe : Parisette | Rosny-sous-bois, France